samedi 16 mars 2019

Paroles de blogueur.e.s

La prochaine interview sera consacrée au blog Un livre peut en cacher un autre  

Je m'intéresserai au parcours de cette blogueuse qui a déjà chroniqué certains de mes écrits, et qui m'avait notamment séduite par le titre de son blog !

Rendez-vous le 31 mars pour connaître son parcours !



vendredi 1 mars 2019

Pourquoi créer son blog littéraire - Paroles de blogueur·e·s - Acte III

Bonjour à tous,


Pour cette troisième découverte, je vous fais rencontrer Céline du blog littéraire Cannibalecteur

Initialement, ce blog fut créé par deux blogueurs passionnés. Aujourd'hui Céline continue l'aventure en solo ! Sur son blog littéraire, elle livre sa passion pour la lecture et attribue une grande place à la découverte d'auteurs auto édités ! 



[Zoom sur son parcours]

Je m’appelle Céline, j’ai 34 ans et je vis en région parisienne depuis toujours. Après des études en Ressources Humaines, je me suis progressivement tournée vers l’informatique.Côté personnel, je suis passionnée par le yoga, la méditation et plusieurs disciplines qui gravitent autour du bien-être, de l’estime de soi ou encore de la conduite du changement. En bref, j’aime l’Humain et je me nourris des échanges que je peux avoir avec les autres. L’une de mes grandes passions est aussi la lecture. La création d’un blog littéraire me permet donc d’échanger et de faire découvrir mes lectures. Toutes mes passions sont donc comblées grâce à cette activité. 😊




Pourquoi avoir créé le blog Cannibalecteur ?


En 2012, j’ai découvert l’univers des auto-édités car une personne de ma famille était en train de publier son roman par ses propres moyens.

Après avoir longuement échangé avec lui, je me suis aperçue que le plus difficile pour un auteur auto-publié était de se faire connaître.

Mes passions pour la lecture et l’envie de découvrir des plumes inconnues ont fusionné et Cannibalecteur est né.

Quelques exemples de blogs littéraires qui ont inspiré la création de Cannibalecteur ?

Je ne suis pas de blog littéraire. Cannibalecteur n’a donc pas de blogs littéraires comme source d’inspiration. 

Ma première source d’inspiration est ma passion pour la lecture et mon goût des nouvelles technologies.



Quelques mots pour définir Cannibalecteur ?

Pour moi, cette citation représente parfaitement le blog : « N’oubliez pas l’hospitalité ; car quelques-uns, en la pratiquant ont hébergé des anges à leur insu ». Épître aux Hébreux, 13,2


Que diriez-vous, à quelqu’un qui souhaiterait obtenir des conseils pour créer son blog littéraire ?

Selon moi, il faut avant toute chose être passionné avant de créer un blog littéraire. En effet, les sollicitations des auteurs sont nombreuses et cela demande une véritable gestion administrative.
Même si cela paraît évident, il faut aimer lire et aussi écrire. 😊


Pour finir, je conseille de donner sa chance à tous les auteurs connus ou moins car vous tomberez sur des pépites, j’en suis certaine.  

La première fois que j’ai découvert le blog Cannibalecteur, j'avais remarqué que chaque chronique était illustrée par une photo personnalisée. Pourquoi avoir choisi d'accompagner chaque chronique par une photo ? Est-ce toujours d'actualité ? Avez-vous déjà pensé à réaliser des vidéos ?

Effectivement, la photo personnalisée a été l’un des points différenciant du blog pendant les premières années de son existence. 

J’ai choisi de faire cela afin de créer encore plus de lien avec les auteurs que je chroniquais. En général, nous échangions après la publication autour de cette photo. C’était très drôle et intéressant.

Cette photo n’est plus d’actualité depuis 2018. Je n’ai pas encore pensé à réaliser des vidéos. Cela demande une certaine pratique en termes de montage et demande aussi d’acquérir un certain matériel. 

Ce n’est pas encore dans les projets, mais pourquoi pas en 2020, qui sait ?


Qu'est-ce qui fait le succès d'un blog littéraire ? 

Son originalité, sa spontanéité et surtout la publication régulière d'articles.

Je remercie Sandrine pour son accueil sur son blog, à très bientôt sur Cannibalecteur

Découvrez son blog littéraire : ici 

vendredi 22 février 2019

Paroles de blogueur.e.s

J'ai découvert Cannibalecteur pour mon roman «Entre leurs jambes».
Je trouve la présentation de leurs chroniques originale, je vous laisse découvrir le petit détail qui fait toute la différence ! Rendez-vous la semaine prochaine pour l'interview des deux créateurs du blog !



vendredi 1 février 2019

Pourquoi créer son blog littéraire - Paroles de blogueur·e·s - Acte II

Bonjour à tous,

Pour cette deuxième interview, découvrez le parcours d'Aline. Je connaissais son blog "Du Temps Pour Lire", j'ai découvert son blog actuel "Les lectures de Sybelline"
Pour elle, la blogosphère littéraire, c'est avant tout, une histoire de partage ! 

[Zoom sur son parcours]
Je suis blogueuse littéraire depuis 2012. Mon blog s’appelle maintenant «Les lectures de Sybelline» (anciennement Du Temps Pour Lire) il a bien grandi au fil des années ! Plus que de la quantité, je fais de la qualité.
Je privilégie de plus en plus les échanges, la rencontre des auteurs et des lecteur/trices.
Depuis début 2017, mon blog est hébergé sur la plateforme Wordpress, cela fait suite à ma formation en infographie. Mes anciens articles sont encore sur l’ancien blog.  

Pourquoi as-tu créé un blog ?
Tout est parti d’une envie de partager mes avis de lectures avec d’autres lectrices et de lire les avis d’autres lectrices…De blog en blog…J’ai découvert la richesse de la blogosphère littéraire et elle m’a happée littéralement. 
Entre challenges, rendez-vous réguliers et salons littéraires… ma PAL a explosé !
Je fais de merveilleuses rencontres, de superbes découvertes et j’ai un riche réseau littéraire. J’adore. J’aime qu’on me raconte des histoires, qu’on me fasse réfléchir sur la vie, sur le monde…Je suis lectrice mais aussi une grande cinéphile. On apprend beaucoup des autres, on apprend beaucoup de la lecture, on apprend beaucoup des auteurs et des lecteurs en ayant un blog. Un blog c’est une vitrine, c’est un lien… 


Peux-tu citer un ou deux blogs littéraires qui ont inspiré la création de ton blog ?
Les lectures de Mylou : I Faut lire ! Le blog de Sariahlit, merci à toutes deux. Merci les filles, deux personnes généreuses, sensibles et de ce fait deux blogs superbes et inspirants. J’adore les chroniques que fait Mylene avec sa sensibilité et sa désinvolture. Le design de Sariahlit et toute l’énergie qu’elle met dans son blog.

Peux tu définir ton blog en quelques adjectifs ?
Partage, passion, découverte, richesse… oups ce sont plus des mots que des adjectifs. Je laisse ainsi.

Que dirais-tu à quelqu’un qui souhaiterait obtenir des conseils pour créer son blog ?
Au départ, on se perd vite dans la partie administration d’un blog, ne pas hésiter à prendre conseils. Il faut parcourir les autres blogs, il ne faut pas s’isoler, il faut partager avec les autres blogueuses, rejoindre d’autres blogueuses, la blogosphère littéraire c’est du partage ! Il faut être curieux, il faut observer et ensuite entrer dans «l’arène»… et s’y mettre peu à peu.

Je sais que tu as mis en ligne des vidéos de tes lectures. Est-ce que ta chaîne Youtube est toujours d’actualité ? Pourquoi as-tu créé cette chaîne YouTube en lien avec ton blog littéraire ?
Non la chaîne YouTube n’est plus d’actualité, j’ai trouvé cela fastidieux et surtout je ne suis pas à l’aise ‘dans la lumière’ devant la caméra. J’avais débuté et j’ai laissé tomber…Je suis sur d’autres projets (des cafés littéraires)

Qu’est-ce qui fait le succès d’un blog littéraire ?
C’est la blogueuse qui fait le succès d’un blog (non je rigole... quoique) ! La question est difficile, il y a autant de blogueuses que de blogs différents… Après c’est comme un roman, cela dépend de qui le lit et à quel moment.
Un blog littéraire, c’est avant tout un rendez-vous entre un/e lecteur/trice et un roman, le lecteur/trice partage son avis et il y a une personne qui le consulte… Après chaque blogueur/se rédige et y met ses émotions, son vécu…

Merci Aline pour le partage de ton expérience !

Découvrez son blog littéraire actuel : https://tictacbooks.wordpress.com  qui a remplacé ce blog : ici

Alors et vous ? Vous vous lancez quand dans l'aventure !?

Prochaine interview bientôt !

jeudi 24 janvier 2019

Pourquoi créer son blog ? Paroles de blogueur.e.s

Paroles de blogueur.e.s revient le 1er février avec l'histoire du blog https://tictacbooks.wordpress.com/
Aline est l'une des premières blogueuses que j'ai rencontrée en 2014 sur la toile grâce à son blog Les lectures de Sybelline (blog qui avait pour titre à l'époque "Du temps pour Lire")
Elle a souvent accepté de chroniquer mes romans, le premier étant le roman "Un monde merveilleux". 
J'avoue que j'ai tout de suite pensé à elle déjà pour sa sympathie mais aussi pour son expérience sur le sujet. Découvrez prochainement son avis et son parcours de rédactrice de blog littéraire !



vendredi 18 janvier 2019

Pourquoi créer son blog littéraire / Paroles de blogueur·e·s - Acte I

Chères lectrices, chers lecteurs,
Pour cette première interview, découvrez la vision de Sonia, créatrice du blog Les chapitres de Sonia, qui a répondu avec enthousiasme aux questions. Elle espère que cela aidera la grande famille de blogueur·e·s.



Pourquoi as-tu créé un blog ?

J'ai créé le blog "Les Chapitres de Sonia" dans un premier temps pour y héberger mes nouvelles et les 3 premiers extraits de mon roman "La douleur des sentiments" (en autoédition) devenu "Du vin sur les lèvres" publié depuis chez Les Éditions Abordables. Et puis au fil du temps, je me suis dit que pour générer du trafic, il fallait que je fasse vivre ce blog. J'ai donc commencé par écrire des articles sur les romans que je lisais, mais je voulais me démarquer des autres. C'est en allant au salon du livre en 2015, que l'idée de mettre en avant des romans d'auteurs indépendants m'est venue. J’ai donc consacré une partie du blog à l'autoédition. Dans la foulée est né "Le petit guide pour futurs écrivains". 
Mais avec mon activité professionnelle, la vie de famille et l'écriture, je fais rarement de chronique sur demande. Je fonctionne aux coups de cœur et pioche en peu au hasard chez les auteurs autoédités.


Peux-tu citer un ou deux blogs littéraires qui ont inspiré la création de ton blog ?

Le blog que j'affectionne particulièrement est celui de Marieke du blog "Mécanismes d'histoires"
Il est vraiment complet et très beau. Elle explique en détail l'autoédition, écrit des articles intéressants et utiles, et fait des recherches très poussées pour aider les auteurs indépendants. Bref, c'est une personne à l'écoute et très accessible. 


Peux-tu définir ton blog par quelques adjectifs ?

Je dirais qu'il est instructif (par la partie consacrée à l'autoédition), clair et accueillant. Enfin, j'espère :)


Que dirais-tu à quelqu’un qui souhaiterait obtenir des conseils pour créer son blog ? 

De ne surtout pas faire comme tout le monde et de se concentrer sur l'essentiel et sur les raisons qui ont amené la personne à créer un blog. On peut s'inspirer de l'aspect marketing des autres blogs, mais le contenu doit rester fidèle à ce que vous voulez transmettre.
Il est plus intéressant et plus pertinent de se démarquer des autres.
Créer un blog littéraire sur les romans que tout le monde lit, est-ce vraiment novateur ? A vous de voir…


Que penses-tu des blogueurs littéraires qui créent leur chaîne Youtube ?

Je pense que c'est une excellente idée. Parfois, nous ne sommes pas attentifs à ce qu'on lit.  
Du coup, le fait d'obtenir les mêmes informations oralement permet à celui qui l'écoute de faire autre chose en même temps. Pour ma part, il m'arrive de regarder/écouter sur Youtube des conseils destinés aux auteurs indépendants. Et puis, cela a un côté humain que le blog basique n'a pas.  


Qu’est-ce qui fait le succès d’un blog littéraire ?

La diversité, la créativité, l'originalité et puis l'aspect marketing du blog.
Un blog clair, sans lourdeur et si possible sans faute d'orthographe, sera beaucoup plus agréable à lire. 


Les chapitres de Sonia :  http://leschapitresdeso.blogspot.fr

J'espère que cette interview vous a été utile. Merci encore à Sonia pour sa disponibilité !

"Paroles de blogueur·e·s" revient bientôt pour une prochaine interview ! 

samedi 12 janvier 2019

Pourquoi créer un blog littéraire ?


Bonjour à tous,

Je fais une pause dans l'écriture du deuxième tome de mon roman "à la conquête de Ronaldo", pour aborder un sujet qui intéresse tous ceux qui voudraient se lancer dans la création d'un blog littéraire. 
Pour ma part, à la sortie de mon premier roman en 2009, j’ai commencé à m’intéresser à la façon de promouvoir mes écrits. Une fois l’éditeur trouvé pour mon premier roman (déjà très compliqué de trouver un éditeur, car toutes les maisons d’édition qui ont une importante renommée s’intéressent très peu aux jeunes auteurs), donc une fois l'éditeur rencontré (qui ne s’est d'ailleurs jamais impliqué dans la promotion de l’ouvrage - autre sujet que je n’aborderai pas dans ce post), j’ai cherché des façons de le promouvoir. 
Après avoir réalisé de nombreux salons, occupé les espaces librairies des grands magasins, j’ai compris très vite que cela ne suffisait pas, et qu’il fallait que je prenne du temps pour partager mes écrits sur le net. 
J’ai beaucoup appris sur le net (notamment comment créer des ebooks) en lisant les blogs d’auteurs sur des sujets variés (comment promouvoir ses écrits sur la toile) et ces lectures m'ont permis de créer un blog en 2013. 
J’ai fait des rencontres de blogueurs qui ont rédigé des chroniques de mes romans. 
Aujourd’hui je souhaite faire la lumière sur mes rencontres avec les "blogueuses" (je n'ai pas rencontré de blogueurs) qui ont consacré du temps à lire mes romans et partager leurs avis sur leur blog.
Je proposerai donc un portrait par mois d'une "blogueuse littéraire" qui acceptera de partager son expérience, et d'une façon générale ce que cela lui apporte. 
Je vous donne donc rendez-vous prochainement pour découvrir ma première interview! 
À très vite. 

dimanche 2 décembre 2018

L'histoire du tome 2...

A la conquête de Ronaldo, le tome 2 en cours d'écriture...Le tome 2 au format #numérique sera plus acerbe que le premier...







mercredi 31 janvier 2018

Le cri d'alarme / Le cri des vieux

Mes héroïnes ont trouvé comment fuir l'Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes ! Mon roman "Le cri des vieux " traite d'un sujet d'actualité à lire au format ou

Avis de lecteurs qui ont lu "Le cri des vieux" :




samedi 27 janvier 2018

La couverture

La couverture, le titre & l'image (le résumé aussi), sont très importants.
C'est effectivement la première chose que l'on voit...
Le genre que je suis en train d'écrire est orienté polar ; le décor dépeint : l'univers complexe de l'entreprise... 
Des personnages contrastés avec d'un côté des salariés épuisés, les fous ; de l'autre, les intouchables, les manipulateurs...Evidemment, les fous ne sont pas toujours ceux que l'on croit... 
Je cherche déjà quelques images pour la couv', et parmi celles que j'ai remarquées, celles ci pourraient convenir...


1.


2.



 

jeudi 25 janvier 2018

Nouvelle ou roman ?

Chères lectrices, chers lecteurs,

J'ai commencé l'écriture d'une nouvelle histoire... Je ne sais pas encore si ça sera un roman ou une nouvelle. L'inspiration continue à noircir les pages de mon cahier, les personnages se dessinent, le décor aussi...Le genre est plutôt polar, avec du suspense, des sueurs froides, de la psycho et comme thème le monde impitoyable de l'entreprise, un lieu qui m'inspire toujours beaucoup d'histoires...

à bientôt :-)

mardi 7 novembre 2017

Pause d'écriture pour "à la conquête de Ronaldo"

Pour la suite de "à la conquête de Ronaldo", il faudra attendre encore un peu - car j'arrête momentanément l'écriture des aventures de Mélanie au profit d'une autre histoire que je suis en train de préparer - ça sera sans doute une nouvelle que je vous ferai découvrir dans quelques temps. Je n'oublie cependant pas mon roman " à la conquête de Ronaldo" et pour ceux et celles qui n'ont pas lu le premier tome, vous pouvez le lire au format numérique en cliquant sur la 1ére de couverture



























mardi 22 août 2017

Concours Nolim

Petite pause dans l'écriture de mon roman aujourd'hui, pour mettre en avant une de mes nouvelles qui participe au concours du site Je deviens écrivain 

Vous pouvez la découvrir en ligne et voter directement sur le site via Facebook. 

Partagez votre avis ou la nouvelle ! Le lien vers le site : ICI 

Merci à ceux et celles qui voteront pour une nouvelle aux allures de thriller ! 

mercredi 2 août 2017

La suite du chapitre 5

Tout d'abord merci pour vos nombreux messages suite à mon petit jeu qui consistait à trouver l'énigme du chapitre 5 et répondre à cette question : 

"La villa ne permet pas à Manoela de parler librement à Mélanie sauf en salle informatique. A votre avis qu'est-ce que lui révèle Manoela sur la villa du célèbre footballeur ?"

Vous n'avez pourtant pas manqué d'imagination mais la réponse était : la villa du footballeur est sous vidéo surveillance reliée à son portable grâce à une application. Il peut donc se connecter 24/24 et surveiller la villa, bizarrement seule la salle informatique n'est pas connectée...

mercredi 26 juillet 2017

Participez au projet d'écriture du Tome 2 sur ULULE

Chère lectrice, cher lecteur,

Je vous invite à participer à mon projet d'écriture en soutenant l'initiative décrite sur ULULE, un site de financement participatif que vous connaissez probablement. 
A travers ce projet atypique et original, je souhaite aborder d'une façon différente l'écriture du deuxième tome de mon roman "à la conquête de Ronaldo" dont vous avez lu les premiers chapitres sur le blog, et j'espère qu'il éveillera chez certains l'envie d'écrire. Ce projet permettra aussi de financer un ou plusieurs correcteurs pour relire et corriger les éventuelles coquilles, puis d'imprimer au format papier les deux tomes réunis. 

Participer au projet ICI 

Un grand merci pour vos participations !



lundi 24 juillet 2017

Chapitre 2 tome II

Plus de 200 lectures pour le premier chapitre du tome 2 de mon roman "à la conquête de Ronaldo" c'est vraiment bien, mais vous n'avez pas laissé votre avis...J'espère que le deuxième chapitre vous inspirera...Hâte de vous lire ! 
Bonne lecture !


Chapitre 2

J’ai choisi les fêtes de fin d’année, un moment de joie et de fraternité, pour annoncer à ma famille mon départ.
Aurais-je du partir sans rien dire ? Mag connaissait les lignes du contrat par cœur. Pour ma famille, nous avons réécrit une version allégée. Le contrat devait rester secret, comme indiqué dans un des alinéas. Personne ne devait connaître le document qui m’unissait à cet homme si célèbre. Je devais rester un fantôme, n’existant qu’à travers les lignes d’un contrat vite oublié lorsqu’il obtiendrait ce qu’il voulait…
A ma famille, il était difficile de leur cacher l’identité de la personne avec qui j’allais vivre. J’ai donc révélé le nom du célèbre joueur de foot pour qui je partais vivre ma belle histoire d’amour (version retravaillée).
Cette version n’allait pas tellement leur plaire. Ce fut un véritable séisme émotionnel lorsque j’ai annoncé partir m’installer avec lui, dans sa luxueuse villa à Lisbonne.
Les questions ont commencé à s’accumuler, tout le monde s’est subitement mis à brailler, à vouloir m’embrouiller, à me traiter de menteuse, à m’interdire de partir, à m’obliger à le contacter, ils voulaient le recontrer. Pour atténuer leurs angoisses, j’ai consenti à montrer des photos de lui, de nous, de la soirée que nous avions passé qui révélait notre proximité, puis je leur ai montré mon ventre qui s’arrondissait...Deuxième choc !
Leurs doutes, leurs cruelles remarques et leurs questions souvent cinglantes, ayant pour but de tout saccager, ont affolé mon cerveau que j’essayais de raisonner.
J’essayais d’éloigner ma part d’ombre, car je ne voulais pas m’emporter, me brouiller, partir fâcher, ni déclencher aucune violence. Mais même le silence ne m’avait pas été favorable.
«Comment l’as-tu rencontré et séduit ? Comment as tu fait pour qu’il te remarque, toi l’anonyme!? Pourquoi n’est-il pas là à tes côtés aujourd’hui ? Appelle-le on va lui poser des questions !»
Je n’avais jamais aucune bonne réponse. Heureusement, avec Mag on avait préparé un texte en béton que je connaissais sur le bout des doigts pour l’avoir mille fois récité. Comme un politicien qui s’évertue à dissimuler la vérité, je leur servais le même discours, les mêmes phrases, à la virgule près...
Le plus compliqué fut de gérer l’émotion de ma mère qui se révéla plus coriace que les autres. Elle ne comprenait pas pourquoi je ne l’avais prévenu ; et refusait catégoriquement le futur que je lui servais avec conviction.
Vexée, abattue par autant de mauvaises nouvelles, il lui était insupportable de me voir partir dans une semaine…Aussi vite, avait-elle répété, qu’est-ce que c’est que cette histoire, lançait-elle, les yeux embrumés. Elle me scrutait essayant de percer la femme qu’elle ne connaissait pas.
Je tenais bon, accrochée à ma chaise essayant d’avaler calmement quelques morceaux de dinde farcie aux marrons. À peine avalée, je devais me concentrer pour faire une réponse cohérente, sans m’embrouiller, devais exceller dans l’art de me répéter.
Une question devait obligatoirement avoir une réponse. Le rythme était infernal. Pire j’avais presque l’interdiction de boire un verre d’alcool sous prétexte de raconter des salades.
Lorsque la bûche glacée arriva, j’étais épuisée, c’est comme si j’avais couru le marathon de New York en escarpins sans préparation. Et ce qui devait arriver arriva…Lasse, la tension retenue jusqu’alors se libéra.
Ma patience m’échappa subitement ; des visions trash comme la bûche de Noël fracassée sur la tête du chat qui, gisant au sol, se relèverait difficilement de ces blessures, des visions comme celles là, des visions de rébellion provoquèrent un tremblement dans ma main droite atteignant rapidement la main gauche, toutes deux devenues incontrôlables. D’abord mes mains, puis mes jambes pour prendre possession de tout mon corps. Ce que j’avais tant redouté s’installa définitivement.
À la énième question «pourquoi tu fais ça, pourquoi tu pars, pourquoi avec lui» j’ai craqué, je me suis levée, quittant la table avec rage, puis le salon en hurlant mon désespoir à leurs gueules de dégénérés…Au passage, quelques verres cassées, la bûche éparpillée en mille morceaux, mais heureusement le chat indemne, je ne devais partir précipitamment car je ne pouvais plus les regarder, les entendre.
Maintenant au moment où j’écris ces lignes, je trouve ma sortie presque théâtrale.
Marcher, toujours marcher sans m’arrêter était dorénavant ma seule devise, celle qui me tiendrait éveillée jusqu’au bout.
Le lendemain ma mère m’appela pour s’excuser. Cependant elle insista pour m’accompagner le jour de mon départ. Je ne lui ai pas refusé, mais je craignais qu’elle découvre le contrat qui me liait à l’homme de ma vie. Savoir que j’étais mère porteuse aurait fini de l’achever, un vrai désastre…mais heureusement elle n’est jamais venue avec moi, trop sensible trop peureuse, je ne sais pas...
Imaginez donc un peu cette fin d’année, pas la meilleure de ma vie, mais j’étais persuadée que le meilleur restait à venir.
Il était temps de lâcher la main de celle que j’avais toujours été, m'éloigner de la jeune femme réservée, timorée, un peu perchée, accaparée par un quotidien sans mouvement pour enfin prendre mon envol !


Pour découvrir le premier tome au format numérique voici le lien ICI

En cliquant sur la couverture vous pouvez lire le chapitre 3


vendredi 21 juillet 2017

Deuxième tome "à la conquête de Ronaldo" chapitre 1

Chère lectrice, cher lecteur,

Vous avez été nombreux à lire le premier tome des aventures de Mélanie " à la conquête de Ronaldo" et aujourd'hui vendredi 21 juillet, j'ai décidé d'écrire le deuxième tome avec vous...
Du lundi au vendredi, chaque jour je partagerai l'écriture d'un nouveau chapitre...Rien n'est défini, le deuxième tome est en cours d'écriture et vous pouvez intervenir dans l'écriture des chapitres et de ceux que j'aurai écrit la veille pour une publication le lendemain
Je vous invite à poster ainsi vos avis, vos commentaires et mê
me pourquoi pas vos idées sur les chapitres que vous avez lus ou ceux à venir...
Cette année le roman se fera avec vous ! Merci d'avance  à tous ceux qui participeront à cette aventure !

Il est temps de vous livrer le premier chapitre de ce deuxième volume consacré aux aventures de Mélanie "à la conquête de Ronaldo"
Pour ceux et celles qui veulent découvrir le premier tome au format numérique voici le lien : ici


Chapitre 1

J’ai quitté ma ville, un matin de janvier, par temps enneigé sous un généreux ciel bleu sans nuages.

En parcourant l’aéroport, des images de mon passé ont défilé à toute vitesse dans mon esprit déboussolé : des images de mon deux-pièces en location, ma petite voiture que je venais tout juste de rembourser, les fins de mois difficiles m’obligeant à manger des pâtes midi et soir, puis les soirées entre amis qui finissaient toujours par les sempiternelles discussions autour de notre vie si prévisible, si banale, si pauvre qu’elle en devenait presque dramatique !
Mais ce qui me préoccupait le plus était de rencontrer l’Amour, le grand, l’unique, celui qui fait jaillir les plus beaux poèmes, celui même qui fait gravir les sommets sans manquer d’oxygène, pour nous faire oublier qu’on est de simples mortels !
Désormais j’avais la certitude que tout ne serait plus jamais comme avant, avec la rencontre de l’homme de ma vie...Évidemment tout n’était pas si simple…
Au moment où je foulais les marches pour entrer dans l’avion privé, j’étais un peu perdue, je me demandais si je prenais la bonne direction...car cet Amour-là n’était pas comme les autres, parce qu’il était à sens unique. Pour lui, je représentais seulement la femme qui portait son premier enfant, je n’étais rien d’autre qu’une mère porteuse.

Pourtant j’avais cette sensation que je m’apprêtais à devenir quelqu’un d’autre. J’avais l’impression qu’il était possible de gravir des sommets, et la première fois que j’ai ressenti cela c’est lorsque je suis passée devant cette file d’attente composée d’anonymes sagement alignés pour enregistrer leurs bagages. C’est à cet instant que j’ai su que j’étais devenue quelqu’un d’autre et que les lignes de ma destinée prenaient une autre tournure.
C’était bien ma réalité ; bel et bien le son de mes talons hauts soutenant ma démarche chaloupée sur le tarmac que j’entendais !
Accompagnée de deux valises : une de souvenirs, l’autre de vêtements à l'instar de ces stars qui photographient leur bonheur lisse et parfait sur les réseaux sociaux, balayant d’un clic toute la misère du monde…

Cependant jusqu’à Lisbonne, malgré le confort du fauteuil en cuir noir dans lequel je sentais ma fragilité s’agiter, je n’ai cessé de formuler des questions sans réponses.

Je m’interrogeais, et comme si cela ne suffisait pas, j’avais en tête un vieux refrain ringard d’une chanson d’une actrice sans voix. Mon cerveau me narguait sans ménagement comme la chanson: j’étais « dans un état proche de l’O[a]hio...le moral à zéro..
Impossible de trouver le chemin de la sérénité ! Ni même les mots l’exprimer en écrivant dans le carnet Moleskine que m’avait offert avant mon départ, ma meilleure amie.
Au moment de la remercier, elle avait ajouté :« Écris tout ce que tu vois, ce que tu ressens, livres-toi à lui comme tu le fais avec moi…Tu sais quand tu auras la nostalgie de nos discussions, et que tu voudras trouver un réconfort, écris, écris !»
Ce carnet ne remplacera jamais Mag ; ses conseils avisés, ses encouragements renouvelés pour m’apaiser. On a qu’une vie, me répétait-elle.
- Je sais, alors surtout ne la gâchons pas ! J’étais mal placé pour penser cela, n’avais-je pas provoqué la situation rocambolesque dans laquelle je me trouvais actuellement ?!
Depuis la signature du contrat, je n’avais qu’une obsession : en modifier les lignes. Ma seule motivation : convaincre Ronaldo de m’aimer, de m’épouser et de fonder une famille. Rien que ça !



En cliquant sur la couverture vous pouvez lire le chapitre 2


vendredi 14 avril 2017

Nouvelle lectrice pour ELJ

Nouvelle chronique à découvrir sur le blog de Fofie Lit !

Adepte de nouvelles lectures, elle livre régulièrement sur son blog www.delivremoi.blogspot.fr ses avis de lecture. Elle a eu la chance de découvrir au format papier (édition rare) mon roman "Entre leurs jambes" et j'ai découvert sa chronique enthousiaste sur mon roman où cinq personnages nourrissent sans complexe les quelques 200 pages du livre !

En général, j'obtiens de bons avis sur ce livre, malgré le titre !

Voici un extrait de sa chronique :

"J'ai passé un très bon moment de lecture, l'auteure a pris le parti de faire de courts chapitres (ce que j'affectionne) et de taire les descriptions qui auraient alourdi le rythme du page-turner ! Il y a du suspens, de l'action, de l'émotions, une morale, ... On est proche du polar."




mercredi 18 janvier 2017

Ô hasard des mots

Un joli titre choisi par Monia Boubaker pour son blog où elle publie régulièrement des articles sur ses lectures, sur ses romans auto édités. 

C'est avec joie que j'ai découvert son avis sur mon court roman "à la conquête de Ronaldo" qu'elle qualifie de comédie romantique drôle, optimiste et pétillante...

Je vous laisse découvrir son avis en cliquant sur la couverture du livre !

@bientôt
Bonne lecture !


https://www.amazon.fr/review/R2F67W7OXOGI70/ref=cm_cr_dp_title?ie=UTF8&ASIN=B01L7J4QIO&channel=detail-glance&nodeID=301061&store=books